Quelles sont les causes des acouphènes ?

Il existe deux grands types d’acouphènes : l’acouphène objectif et l’acouphène subjectif.

L’acouphène objectif consiste en un bruit organique qui provient du patient lui-même et qui peut être détecté facilement par un médecin grâce à des enregistrements lors d’examens médicaux. Ce type d’acouphène est très rare puisqu’il ne concerne seulement 5 % des cas. Il peut être révélé par des problèmes musculaires ou vasculaires au niveau de la tête et des oreilles, ce qui peut inclure :

  • Une hypertension artérielle
  • Une anomalie provenant d’une artère de la tête ou du cou
  • Mouvements anormaux des muscles de l’oreille
  • Spasmes musculaires au niveau du palais ou de l’oreille

L’acouphène subjectif consiste lui à un bruit perçu uniquement par la personne et ne peut être entendu lors d’un examen avec un spécialiste. Cet acouphène représente la majorité des cas puisque 95 % en font partie. Il peut être révélé par des troubles auditifs ou des maladies ou pathologies tels que :

  • Une obstruction du canal auditif
  • Une congestion des voies nasales
  • Migraine
  • Maladie de Ménière
  • Un traumatisme crânien
  • Un traumatisme psychologique tel qu’une grande phase de stress
  • Un traumatisme acoustique répété
  • Une baisse normale de l’audition liée à l’âge ou plus grave des maladies telles que des tumeurs à la tête, au cou, ou une tumeur bénigne au niveau de l’oreille.