Comment se passe le test auditif pour mon enfant ?

Lorsque vous suspectez une baisse auditive chez votre enfant, prenez rendez-vous chez un ORL ou un audioprothésiste qui prendra en charge votre enfant en réalisant des tests adaptés à son âge et à sa pathologie. Il est crucial de dépister à temps, au moindre doute et dès le plus jeune âge de votre enfant afin d’éviter un retard de développement de son langage.

Un test auditif peut être réalisé dès la naissance de l’enfant. Il est moins approfondi qu’un test auditif classique et permet simplement de poser un diagnostic sans pour autant détecter une éventuelle perte d’audition.

Avant les 2 ans de votre enfant, un test auditif chez un ORL consiste à vérifier les réflexes comportementaux de l’enfant en stimulant son audition à l’aide de sons et en observant sa réaction. L’ORL peut également procéder à un test dit d’otoémission en plaçant un microphone près de l’oreille de l’enfant qui émet des sons, on vérifie alors si l’enfant réagit ou non à ces sons.

À partir de 3 ans, l’ORL ou l’audioprothésiste capte l’attention de l’enfant à l’aide de jeux émettant des sons afin de faire participer l’enfant, ce qui rend l’exercice plus facile à réaliser, assurant ainsi une plus grande fiabilité des résultats.

Au-delà de 4 ans, les tests effectués sont similaires aux tests réalisés chez les adultes, c’est-à-dire que l’on utilise l’exercice de l’audiométrie.

Il existe deux types de test audiométrique : l’audiométrie vocale, où l’enfant répète simplement des mots entendus à l’aide d’un casque audio, et l’audiométrie tonale, qui consiste à faire indiquer à l’enfant lorsqu’il entend un son.